fbpx

Économisez jusqu'à 75% sur votre achat de logiciel. Avez-vous des questions ?  

Léxique des licences Microsoft

C’est quoi une licence en volume et quel droit avez-vous avec quelle licence ? Dans notre lexique nous vous expliquons les termes à propos des logiciels, licences ou octroi de licences et nous vous présentons les différents processus de licences comme les programmes des produits de logiciel de Microsoft.

Explication des termes : Licences de Microsoft et octroi de licence

B

Un produit de boîte est un logiciel qui a été livré avec CD, donc physiquement. On peut vendre ces produits du logiciel sans problème. Il s’applique le principe d’épuisement, cela veut dire qu’avec la première vente d’un produit le fabricant perd son droit sur ce produit. Ce principe d’épuisement s’applique dans toute l’Europe, ouvrant ainsi la voie au commerce du logiciel dans tout l’UE.

C

CAL signifie licences d’Accès Client (Client Access License) et décrit une forme particulière de licence qu’on trouve surtout chez Microsoft. Cela signifie qu’on a besoin de licences d’accès en addition aux licences pour le serveur et le client (c’est-à-dire l’appareil), qui autorisent le serveur par licence à accepter des connexions client conformément à la loi sur les licences. D’une part, il existe des licences par client qui fonctionnent sur la base d’un dispositif. Cela veut dire que chaque utilisateur du dispositif a accès au serveur. D’autre part, il existe des licences par utilisateur, ce qui permet à chaque utilisateur d’accéder et d’utiliser les services de serveur de n’importe quel dispositif.

La fonctionnalité Continuum de Windows 10 optimise votre système d’exploitation sur différents appareils. Cela veut dire que vous pouvez emporter votre poste de travail partout, car grâce à Continuum il n’est pas de problème de changer de l’utilisation d’un clavier au mode tablette ou la saisie tactile (par exemple avec les ordinateurs portables convertibles). Grâce à Continuum for phone vous pouvez aussi et sans problème connecter votre smartphone à votre PC chez vous. Comme cela le contenu de votre smartphone est adapté à la vue du bureau. Alors, plus d’excuses pour le télétravail …

D

Grâce aux droits de downgrade vous pouvez passer à une version antérieure du logiciel. Si vous voulez alors utilisez la version 2010 d’Office au lieu d’Office 2013, vous pouvez le faire sans problème. Il n’est seulement pas possible de changer entre des différentes éditions, par exemple si vous avez Microsoft Windows Famille et Étudiant installé, vous ne pouvez pas changer à Professionnel.

Chaque entreprise possède des données confidentielles et très sensibles, qui ne doivent pas être diffusées à l’extérieur. La Data Loss Prevention (prévention contre la pertes de données) protège votre entreprise contre la possible perte de telles données. Dans ce but, Microsoft a son propre outil : Data Loss Prevention Tool. Cela évite qu’un utilisateur final, alors un employé, envoie des données prédéterminées à une adresse e-mail externe ou à un service de stockage cloud publique.

Basé sur des règles et des directives, les données et fichiers concernés sont déterminés.

Les règlements nationaux et globaux concernant la protection des données et la protection de l’accès, obligent les entreprises à intégrer DLP dans leurs programmes de sécurité existants.

E

Ces produits de logiciel sont distribués uniquement par voie électronique (par E-Mail). La plupart du temps, seulement la clé d’activation et les liens pour télécharger le logiciel sont mise à disposition. Attention quand vous achetez des ESD – actuellement il y a beaucoup de vendeurs qui offrent des logiciels piratés ou pas autorisés pour le marché européen.

F

Full Package Products sont des logiciels pour la vente au détail, on peut l’acheter dans les magasins en boîte ou autre emballage, par exemple Microsoft Office Home and Business.

M

C’est le programme des licences de Microsoft pour les grandes entreprises de plus de 500 employés. On peut choisir librement si acheter le logiciel dans un pack classique ou par le service du cloud de Microsoft. Un seul contrat pour toute l’entreprise facilite la gestion de licences.

Les conditions de licences de Microsoft expliquent les droits d’utilisation pour les produits OEM, Systembuilder et FPP. Elles sont très importantes comme elles définissent par exemple les droits de Re-Imaging, de Downgrade et des autres conditions d’utilisation.

La dénomination antérieure des conditions de licences était Microsoft EULA, l’abréviation pour End User License Argreement (Accord de licence d’utilisateur final).

Ce programme des licences « Open Licence » est pour les petites et moyennes entreprises. Vous trouvez ici « Open License », « Open Value », « Open Value Company-Wide » et « Open Value Subscription ».

  • Avec « Open License » et « Open Value » vous pouvez acheter des nouvelles licences selon votre besoin

  • La standardisation des plate-formes du bureau (pour l’application du bureau Office et du système d’exploitation Windows) sont les modèles « Company-Wide » et « Subscription » qui standardisent la mise à disposition pour tous les ordinateurs d’entreprise.
  • Un nouveauté depuis l’introduction du cloud de Microsoft est la mise à disposition exclusive des licences et logiciels via le service du Microsoft en ligne.

Microsoft Open License est disponible pour les entreprises à partir de cinq dispositives ou licences.

Les Microsoft Product Terms expliquent les droits d’utilisation pour les licences en volume de Microsoft. Ils sont très importants, parce qu’ils définissent par exemple les droits de Re-Imaging, les droits du Downgrade et des autres conditions d’utilisation. Vous pouvez les télécharger pour votre produit dans la langue désirée.

Anciennement les Microsoft Product Terms ont été appelé aussi Product Use Rights.

C’est le programme original de licence de Microsoft pour les entreprises moyennes et grandes. Maintenant il est uniquement offert aux institutions publiques, au gouvernement et aux autorités. Le programme qui succède à Select Plus pour les entreprises est Microsoft Enterprise.

Il s’agit d’un logiciel qui n’est pas vendu en boîte, mais de téléchargement. Ces licences en volume sont plutôt pour les entreprises, parce qu’on utilise une clé d’activation pour le nombre des licences achetées. En général, les licences en volume ont plus des droits d’utilisation comme par exemple, le droit de virtualisation, le droit de Downgrade, Home Use Rights ou Re-Imaging. Les licences en volume peuvent aussi être achetées et vendues, il existe un arrêt de la CJCE qui clarifie la situation juridique pour les logiciels utilisés.

Trouvez ici plus d’information sur les modèles de licence de Microsoft.

O

OEM signifie Original Equipment Manufacturer. Il s’agit de produits de logiciel qui sont vendus avec le matériel, généralement Windows Home ou Pro- ou Office Famille et Petit Entreprise ou Professional.

R

Le terme Re-Imaging permet qu’une image uniforme et une clé d’activation sont utilisées pour l’installation des produits de logiciels différents. Ce droit s’applique uniquement aux licences en volume de Microsoft.

Les exigences pour le Re-Imaging : Le même produit (par exemple Windows 10 Pro) doit être installé dans la même langue (par exemple français) avec les mêmes composants de produit (par exemple, on ne peut pas utiliser des différentes versions d’Office). Le Re-Imaging est spécialement intéressant pour le système d’exploitation de Microsoft, parce que normalement il existe le droit de Re-Imaging pour les licences OEM et de cette façon on épargne beaucoup de coûts de licences – si vous êtes intéressé, contactez-nous.

S

Les licences Systembuilder sont normalement des produits de logiciel qui sont achetés par des distributeurs autorisés d’OEM. Elles se caractérisent par le fait qu’elles n’ont pas de label du fabricant OEM. Ces licences conviennent parfaitement comme des « systèmes qualifiants » pour les contrats de volume de Microsoft ou pour l’utilisation des logiciels dans les écoles ou pour le pouvoir publique.

V

Le droit de virtualisation rend l’installation des bureaux virtuels possible, donc on peut accéder à la même surface et au même système avec des différents dispositifs. De cette façon vous pouvez épargner des frais de serveur et de fonctionnement et vous pouvez centraliser votre infrastructure informatique puis planifier et utiliser mieux vos ressources. Normalement la virtualisation n’est possible qu’avec des licences en volume de Microsoft.

Le centre Volume Licensing Center ou VLSC est une plateforme de Microsoft où des licences en volume nouvellement achetées de Microsoft peuvent être administrées et les fichiers d’installation téléchargés.

Nos produits les plus vendus