fbpx

Économisez jusqu'à 75% sur votre achat de logiciel. Avez-vous des questions ?  

Questions fréquentes sur les logiciels d’occasion

Chez Software ReUse, nous recevons régulièrement des questions similaires sur le sujet des « logiciels d’occasion », tant du côté de l’acheteur que du vendeur. Beaucoup entre eux n’ont pas encore sur, s’il est complètement légal ou quels sont les avantages des logiciels d’occasion. Trouvez ici les questions les plus fréquentes.

Mais comme toujours, si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes heureux de pouvoir vous aider personnellement !

Nous somme un ReMarketer de logiciel paneuropéen, c’est à dire que nous achetons et vendons des logiciels d’occasion, principalement des grands fabricants comme Microsoft, Adobe, SAP, Oracle, Quark. De cette façon, des entreprises peuvent réduire les coûts jusqu’à 75 % ou profiter des licences de logiciel qui ne sont plus utilisées. Nous vous conseillons avec plaisir pour optimiser votre achat des licences de logiciel. Contactez-nous !

Ce terme est naturellement fallacieux, parce qu’un logiciel consiste de bits et bytes, puis ne peut pas s’abîmer. Dans ce cas, « d’occasion » signifie que le logiciel n’est pas utilisé la première fois et ne vient pas directement du fabricant. Cependant, les logiciels sont sujets à une seule usure : éventuellement l’emballage n’est plus si bel, mais en outre ils sont comme « nouveau ». C’est l’un des avantages des logiciels d’occasion !

Oui. Le commerce avec les logiciels d’occasion est définitivement légal. Le 3 juillet 2012 la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a jugé comme suit « Un créateur de logiciels ne peut s’opposer à la revente de ses licences « d’occasion » permettant l’utilisation de ses programmes téléchargés via Internet (…) même si le contrat de licence interdit une cession ultérieure, le titulaire du droit ne peut plus s’opposer à la revente de cette copie. » Trouvez l’information plus détaillée dans la « Base juridique ».

Nous achetons uniquement des sources de confiance qui doivent confirmer que le logiciel n’est plus utilisé.
Nous vérifions si les supports de données sont en bon état et lisibles.
En plus, nous vérifions si le logiciel a été registré par le fabricant pour puis réaliser un transfert des licences légal.
Grâce à ces trois pas, l’utilisation du logiciel dans votre entreprise n’est pas de problème !

Selon le type de licence que vous avez commandé, vous recevez :

  • Les clés originales de licence ou le numéro de série (MAK et KMS)
  • Les documents du propriétaire antérieur
  • En option : Le support de données (si applicable ou commandé)
  • La facture et le bon de livraison